2 tagged articles Alix

∗ Ensemble c'est tout ∗ 25/09/2010


Ensemble, c'est tout.
de Anna Gavalda.

• Sorti en 2004. 574 pages (J'ai lu). 8,40¤

• Résumé du livre : "Camille dessine. Dessinait plutôt, maintenant elle fait des ménages, la nuit. Philibert, aristo pur jus, héberge Franck, cuisinier de son état, dont l'existence tourne autour des filles, de la moto et de Paulette, sa grand-mère. Paulette vit seule, tombe beaucoup et cache ses bleus, paniquée à l'idée de mourir loin de son jardin.
Ces quatre-là n'auraient jamais du se rencontrer. Trop perdues, trop seuls, trop cabossés... Et pourtant, le destin, ou bien la vie, le hasard, l'amour -appelez ça comme vous voulez - , va se charger de les bousculer un peu.
Leur histoire, c'est la théorie des dominos, mais à l'envers. Au lieu de se faire tomber, ils s'aident à se relever."

• L'avis de Delphine : Mon premier Anna Gavalda. Je n'avais entendu que de bonnes critiques sur l'auteure, je me suis donc décidée à acheter un de ses livres. Franchement, j'ai adoré. Ces quatre personnages, tellement attachants, bien qu'incompréhensibles par moments, m'ont énormément émus. Camille, Philibert, Paulette, Franck, différents mais complémentaires. Une fois plongée dans l'histoire, il m'était dur de m'arrêter. Je l'ai lu très rapidement. Je vous conseille vivement ce livre, c'est un de mes coups de c½ur.
 
• L'avis d'Alix :  La première chose que j'ai pensé en voyant ce livre c'est que j'allais mettre des semaines à le lire. Cependant en 3 jours je l'avais terminé ! Il ne faut pas se fier à sa forme de gros pavé, il est facile à lire : c'est principalement des dialogues. Anna Gavalda a un style très particulier mais si on aime, ça devient un livre magnifique. Son point fort, c'est principalement les personnages, tous ont un rôle à jouer et l'on s'identifie forcément à l'un d'entre eux. Il est dur de ne pas apprécier.

• Citations du livre : "Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c'est leur connerie, pas leurs différences."
 
"- Tu sens comme la nuit est bien noire ici? Comme la lune est belle ? Comme les étoiles brillent ? T'entends la maison ? Les tuyaux, le bois, les armoires, l'horloge, le feu en bas, les oiseaux, les bêtes, le vent... T'entends tout ça ?
- Oui.
- Ben elle, elle les entend plus... Sa chambre donne sur un parking toujours éclairé, elle guette le bruit métallique des chariots, les conversations des aides-soignantes, ses voisins qui râlent et leurs télés qui jacassent toute la nuit. Et... Et elle en crève..."

• A voir aussi : Ensemble, c'est tout : le film. : J'aime beaucoup également le film. Je le trouve cohérent par rapport au livre. Tout ce qui est important y est. Je trouve tout de même Philibert très différent de ce que j'avais pu imaginer. Il aurait aussi fallu insister sur l'amour de Paulette pour son jardin. En résumé, c'est un film très ressemblant au livre, je vous le conseille. (Delphine)






Et toi, ton avis ? ↓

Tags : Anna Gavalda - Amour - Delphine - Alix - 2 avis

Hell 24/11/2010


Hell
de Lolita Pille
 
 
• Résumé du livre :
"Je suis une pétasse. Je suis un pur produit de la Think Pink generation, mon credo : sois belle et consomme."
Hell a dix-huit ans, vit à Paris Ouest se défonce à la coke, est griffée de là tête aux pieds, ne fréquente que des filles et des fils de, dépense chaque semaine l'équivalent de votre revenu mensuel, fait l'amour comme vous faites vos courses. Sans oublier l'essentiel : elle vous méprise profondément...
Jusqu'au soir où elle tombe amoureuse d'Andréa, son double masculin, séducteur comme elle, et comme elle désabusé. Ensemble, coupés du monde, dans un corps à corps passionnel, ils s'affranchissent du malaise qu'ils partagent. Mais les démons sont toujours là, qui veillent dans la nuit blanche de ces chasseurs du plaisir.



• L'avis de Audrey :
J'ai lu ce livre une bonne centaine de fois. Dès que je ne sais pas quoi lire, je le reprends.
Avant de vouloir commencé ce livre, il faut quand même savoir, que l'auteur utilise un vocabulaire très cru. Ce livre ce lit hyper vite. Il est très rythmé et se lit tout seul. On est embarqué dans un tourbillon d'émotions et j'adhère ! Hell nous fais découvrir son monde. Un monde que, finalement, elle déteste. Son vocabulaire est, comme je l'ai déjà dit, très cru. Elle ne mâche pas ses mots et dis ce qu'elle pense. Son amour avec Andrea est pire qu'une drogue et grace à lui, elle ne touche plus à la coke pendant 6 mois. Une terrible et touchante histoire d'amour où les deux concernés se cherchent.. Mais la peur d'avoir besoin de lui aura raison d'elle.. La fin est terrible. On s'y attend, sans s'y attendre. Mais je ne vous en dis pas plus  ;)

Sinon, je vous conseille le film. Le livre est beaucoup mieux, mais le film est quand même génial.
La Bande-Annonce ici.


 • L'avis de Delphine :
Je dois admettre que mon avis sur ce livre n'est pas très tranché. J'ai vraiment détesté le début, où on découvre une jeune fille pleine aux as, qui ne pense qu'à elle, qui fume, boit et se drogue, qui couche avec n'importe qui et se fait avorter comme si elle allait chez le dentiste. Je ne la trouve réellement pas attachante, et c'est ce qui m'a déplu. Puis Hell tombe amoureuse d'Andréa. C'est là que mon avis change quelque peu. Je n'ai eu l'impression de découvrir les personnages qu'à partir de ce moment-là. En réalité, j'ai eu pitié d'eux à la fin du livre. Ces deux adolescents qui se cherchent sans se trouver, qui s'aiment sans se l'avouer et qui ne savent pas ce qu'ils veulent réellement. La fin est très touchante, et assez surprenante. Enfin... Comme l'a dit Audrey, on s'y attend sans s'y attendre. Je n'ai donc pas réellement détesté ce livre, mais il ne figurera pas dans mes livres favoris.
Audrey a raison sur un point : Hell ne mâche pas ses mots et le langage vulgaire qu'elle emploie peut déplaire. Mais à vous de juger !

 
• L'avis d'Alix :
On m'a énormément parlé de ce livre alors j'ai décidé de tenter le coup. C'est un petit roman, très court et très facile à lire bien que le vocabulaire puisse en choquer quelques uns. J'ai beaucoup apprécié, notamment grâce aux personnages. Hell et Andréa ont une histoire d'amour à la hauteur de ce qu'on attend, totalement en phase avec leurs caractères respectifs donc nous ne sommes pas surpris. La fin est délicieuse, un vrai régal à la lecture bien qu'on ne puisse s'empêcher de ressentir une pointe au coeur.

• Extrait :
Pendant six mois, ça a été parfait, j'étais heureux, je n'ai rien à dire de cette période, des souvenirs dont la simplicité me fait mal à présent. Juste elle, et moi. C'est tout. Et puis un soir on est sortis, son démon l'a reprise et, à partir de là, tout a basculé, on s'est mis à traîner dans des endroits glauques qui l'attiraient et la consternaient à la fois, elle en ressortait satisfaite mais blessée à mort. Elle voulait se salir, elle en avait besoin, mais ça la tuait. Elle prenait de plus en plus de saloperies, et je m'y suis mis aussi, pour que ça ne l'éloigne pas d'elle et aussi parce que j'en avais besoin pour tenir avec tout ce qu'on buvait et les endroits où on allait. Je craquais doucement, mais je ne l'aurais jamais laissée. Je l'aimais. Et puis, elle est partie.
Six mois de bonheur... la chute lente... Et un jour on se retrouve à jouer seul. L'autre retire ses billes, reprend ses cartes, et vous restez là, comme un con, devant une partie inachevée... A attendre. Parce que vous ne pouvez faire que ça, attendre. Cesser d'attendre, ça voudrait dire que c'est fini.
Vous attendez en vain qu'elle relance les dés, vous pensez qu'il vous reste des cartes maîtresses que vous n'avez pas encore abattues, et qui changeront le cours de la partie.
Mais vous avez perdu.
Moi, j'ai perdu.
Non, je suis perdu.
Je l'aime... Tout le temps, toujours, à en crever.
 
Narrateur : Andrea.
• Citations :
 
« Jusqu'à ce que j'en crève. L'humanité souffre. Et je souffre avec elle. »  

 
« Baudelaire est mort et, dans tes bras, il n'y a qu'une putain. »
 
« Parce que vous ne pouvez faire que ça, attendre. Cesser d'attendre, ça voudrait dire que c'est fini. »
 
« Il parait que j'ai tout : je suis Jeune, Beau, Riche ; des populations entières doivent rêver d'être moi. A ça près. Je suis Jeune, Beau, Riche et lucide. Et ça, c'est le détail qui fout tout en l'air.

 
• Citations du film :

« Au fait, à la question que tu m'as posé tout à l'heure. La réponse c'est non. Evidemment non. Je t'aime pas et je t'ai jamais aimé. Regarde-moi. J'ai une tête à t'aimer ? » Hell à Andrea.

« La vérité c'est que je suis dingue de cette fille. J'y peux rien c'est comme ça mais je suis dingue d'Hell. » Andrea.











Et toi, ton avis ? ↓

Tags : Lolita Pille - Amour - Adolescence - Delphine - Audrey - Alix - 3 avis